mercredi 8 septembre 2010

Présentations

Une contraction de « réfléchir » et de « lecteur », aboutissant sur la projection d’une vision, d’une image qui inspire un texte. Ou est-ce le contraire?

Une réflexion du texte vers la lumière, illuminant le voyeur d’un contexte qui ne lui appartient pas.


Au-delà du concept des scopophiles de Freud, ou le voyeurisme est considéré comme une maladie, alors que le photographe en fait carrément son métier, nous avons décidés de devenir échangistes exhibitionnistes, puisque nous nous exposerons par nos textes et nous abandonnerons par les mots et les images.
S’exposer, c’est aussi s’offrir, risquer de souffrir, se révéler… Nous voulions devenir révélateurs, pour faire des images avec des mots, tel les enlumineurs du passé inspirés par les textes sacrés.


La chambre noire n’est plus, et le processus du développement laisse la place pour une narration inspirée, une mise en contexte, une tranche de vie théâtrale, celle du souffleur qui s’éclipse discrètement pour laisser la place à l’acteur, la lumière faite image.
Nous sommes les impuretés lumineuses, le bruit dans l’image… L’imperfection qui rend humain, qui touche le cœur et permet d’aimer.
Nous voulons ce blog comme une ouverture sur notre monde, une lunette lunatique, un hublot, un soupirail. Nous désirons dépasser les clichés à quatre mains et vous faire goûter le fruit d’un amour spirituel et charnel, visant à éprouver le plaisir de voir à deux, partager l’essence de cette obsession; vous donner le tic de l’optique…

1 commentaire:

Laluna a dit…

Hâte de commencer à publier avec vous cher amant, amour, ami... Ce blog qui nous tient à coeur.